DEMARSAN Eric

Eric DEMARSAN ©Caroline Bottaro

ERIC DEMARSAN

BIOGRAPHIE

Nomination dans la catégorie Musique à la 26e Cérémonie des Lauriers de l’Audiovisuel (2021) pour la série TV Romance.

Grand Prix SACEM de la Musique pour l’Image en 2012.

Prix de la Musique de Film enregistrée SACEM SNEP 1985.

Fort de 50 ans de carrière, il vient de finir la série TV ROMANCE de Hervé Hadmar avec qui il entretient une collaboration soutenue depuis la mini-série LES OUBLIÉES (2007), puis les séries PIGALLE LA NUITSIGNATURE ou encore les séries co-réalisées avec Marc Herpoux : LES TÉMOINS ou AU-DELÀ DES MURS (2016).

Eric Demarsan a composé les musiques de quelques-uns des plus grands classiques du cinéma noir français, notamment pour Jean-Pierre Melville avec L’ARMÉE DES OMBRES (1969) et LE CERCLE ROUGE (1970).

En 2020, il compose d’ailleurs la musique originale du documentaire Arte MELVILLE, LE DERNIER SAMOURAÏ sur la carrière de ce dernier.

« Sens mélodique unique, harmonies perverses, orchestrations décoiffantes, la musique d’Eric Demarsan étonne, surprend et mérite d’être appréciée dans la pleine dimension de son originalité ».  (Stéphane Lerouge)

Ces partitions marquantes lui ont fait rencontrer dans les années 2000 le cinéaste Guillaume Nicloux pour lequel il a composé les musiques de UNE AFFAIRE PRIVÉE (2002), CETTE FEMME-LÀLE CONCILE DE PIERRE et plus récemment THE END ou encore la fiction TV L’AFFAIRE GORDJI, HISTOIRE D’UNE COHABITATION (2012).

Il a également partagé l’affiche de 7 films de Jean-Pierre Mocky dont L’IBIS ROUGE mais également celles de nombreux réalisateurs : Christian Gion avec C’EST DUR POUR TOUT LE MONDE, Costa-Gavras avec SECTION SPÉCIALE, Pierre Zucca avec ROBERTE ou encore Patrice Leconte avec LES SPÉCIALISTES. Il s’est également illustré en télévision sur LA DERNIÈRE FÊTE de Pierre Granier-Deferre et CLARISSA de Jacques Deray.

Eric Demarsan fut révélé au milieu audiovisuel (cinéma d’auteur et télévision) dès les années soixante-dix, notamment grâce à son travail d’orchestrateur auprès de compositeurs de musiques de film de renom comme Michel Magne (de 1965 à 1967) ou encore François de Roubaix. À leurs côtés, il apprend le métier sur la série des ANGÉLIQUE de Bernard Borderie, FANTÔMAS de André Hunebelle, LES CHEVALIERS DU CIEL de François Villiers, ainsi que LE SAMOURAÏ de Jean-Pierre Melville ou encore DIABOLIQUEMENT VÔTRE de Julien Duvivier.

MUSIQUE

FILMOGRAPHIE

DISCOGRAPHIE

    Contactez
    nous
    //


    CollaborationCopyrightInterview


    Veuillez prouver que vous êtes humain en sélectionnant la maison.